Aéroport international Nice Côte d’Azur, l’extension du T2 peut commencer

Aéroport international Nice Côte d’Azur, l’extension du T2 peut commencer

28


février
2020
Nice Côte d’Azur

C’est le 26 février dernier que le Tribunal administratif de
Nice a rejeté la suspension du projet d’extension du Terminal 2. Une décision
qui satisfait les acteurs du tourisme local, Denis Cippolini, le président de
la Fédération de l’Hôtellerie, de la Restauration et du Tourisme Nice Côte
d’Azur en tête.

Le permis de construire, délivré en décembre 2019 par la
Préfecture des Alpes-Maritimes, concerne l’extension du Terminal 2 de
l’aéroport international Nice Côte d’Azur (2 ouvrages, la darse et le module central),
un projet porté par la SACA (Société des Aéroports de la Côte d’Azur). A
termes, cette réalisation devrait permettre d’accroître la capacité d’accueil
de la plateforme, la faisant passer de 14,5 millions de personnes par an
aujourd’hui à plus de 18 millions en 2023.

Si les associations citoyennes et environnementales ont tout
tenté pour faire échouer le projet, la SACA entend répondre, grâce à cette
extension à des impératifs d’accueil et de sécurité des passagers. Aujourd’hui,
la barre des 14 millions de personnes – la capacité actuelle de la plateforme –
est déjà dépassée. En 2022, on table sur 16 millions de passagers et les
projections à plus long terme voient ce chiffre « exploser »,
croissance naturelle des flux mondiaux oblige.

Avec 10.000 m2 d’emprise au sol et 20.000 m2
de bâti, soit 0,65 % de l’unité foncière totale (4 millions de m2),
il s’agit d’une extension résiduelle. Véritable poumon économique de la région,
l’aéroport international Nice Côte d’Azur 
va donc voir l’extension du T2 devenir effective, le positionnant un peu
plus encore comme un partenaire de choix incontournable de la destination.

Qu’attendez-
vous ?

Un seul contact :

Contactez-nous

Nos partenaires